Château Dillon (Lycée agricole de Bordeaux-Blanquefort)

dillon_logo

 

Le château Dillon date du commencement du XVIIIème siècle et est situé au nord-ouest du centre ville; il appartenait en 1704 à Mlle Lecomte.

En 1754, il fut vendu par Messire Du Tyrac, comte de Marcellus, à M. Robert Dillon, dont la famille le conserva jusqu’à la Révolution.

En 1973, une partie de ce domaine fut vendue comme bien national.

Depuis, il changea souvent de propriétaires. En 1820, il appartenait à M. de Martignac, frère de l’ancien ministre; puis, en 1829, il fut acheté par la famille F. Seignouret. Il appartint à cette famille ou à ses descendants (Filippini, Cabany, d’Arlot de Saint-Saud) jusqu’en 1956, date à laquelle il fut vendu à l’Ecole régionale d’Agriculture de Blanquefort par la vicomtesse d’Arlot de Saint-Saud.

Ce domaine , qui avait été agrandi par les nombreux achats de terres et de vignes effectués par la famille Signouret, est devenu l’un des plus importants de la commune. Il contenait, en 1860, plus de 40 hectares de vignes tenues basses, produisant plus de 150 barriques, y compris 25 barriques de vin blanc. le vignoble a été réduit.

Mais de nouvelles plantations de vignes de vins rouges et blanches ont été réalisés, et le vignoble est de nouveau en extension. Les vins de château Dillon ont été pendant de longues années expédiés aux Etats-unis, où ils ont joui d’une grande faveur. Ensuite, les récoltes ont été vendues sur place, et, par l’accueil empressé q’ils ont reçu et les prix élevés qu’ils ont obtenus, ces vins se sont placés au premier rang des vins de cette commune.


Agrandir le plan

About the Author

admin

Comments are closed.